Une femme qui a accusé un footballeur de Premier League de viol ciblée par des abus en ligne

Le footballeur, qui n’a pas été nommé, a été arrêté dans le nord de Londres le 4 juillet à la suite d’allégations de viol contre une femme dans la vingtaine en juin. Après qu’il a été annoncé que la police ne prendrait pas d’autres mesures concernant une allégation de juin 2021, la femme anonyme a fait l’objet de « violences considérables ».

La police de Barnet s’est dite « alarmée » d’avoir été informée que la femme était visée.

Dans une déclaration sur Twitter, la police de Barnet a déclaré: « Suite aux reportages des médias sur la décision de ne prendre aucune autre mesure (relative à une infraction) contre un homme de 29 ans arrêté le 4 juillet pour suspicion de viol, nous avons été alarmé d’apprendre que le plaignant dans cette affaire a fait l’objet d’abus considérables.

« Il faut du courage pour se présenter à la police. Ceux qui le font méritent d’être traités avec respect et dignité, quel que soit le résultat de toute enquête ultérieure. Tout abus, en ligne ou autre, est inacceptable.

« Dans ce cas, aucune autre mesure n’a été prise car la législation pertinente n’était pas encore entrée en vigueur au moment de l’infraction présumée.

« Cela a été expliqué au plaignant qui continue d’être soutenu par des officiers. »

Le joueur a en outre été arrêté alors qu’il était en garde à vue pour des allégations de viol sur une autre femme en avril et juin 2021.

Cependant, la police du Met a déclaré qu' »aucune autre mesure » ne serait prise concernant l’allégation de juin 2021.

Scotland Yard a déclaré dans un communiqué précédent: « Le 4 juillet, une allégation de viol d’une femme dans la vingtaine a été signalée à la police.

« Il a été signalé que le viol présumé s’était produit en juin 2022. Le 4 juillet, un homme de 29 ans a été arrêté, soupçonné de viol, et placé en garde à vue.

« Pendant sa garde à vue, il a en outre été arrêté parce qu’il était soupçonné de deux incidents de viol qui auraient été commis en avril et juin 2021 contre une autre femme dans la vingtaine.

« Aucune autre mesure ne sera prise concernant l’infraction de juin 2021, mais l’enquête sur les infractions restantes est en cours.

« L’homme a été initialement libéré sous caution jusqu’à une date en août, mais sa liberté sous caution a depuis été prolongée jusqu’à début octobre. »

Le joueur nie les allégations et a été libéré sous caution jusqu’en août.