Les émissions britanniques souvent adaptées dans le monde

Saviez-vous que la plupart des émissions populaires en France sont des concepts importés et adaptés ? Depuis les années 2000, les émissions britanniques connaissent un succès planétaire. Le Royaume-Uni est particulièrement prolifique en matière de productions télévisées. L’année dernière, cette industrie a enregistré près de 1,97 milliard de dollars dans le pays. Zoom sur le business d’export des émissions britanniques. 

Les programmes télé britanniques qui inspirent à l’étranger 

Depuis de nombreuses années, les émissions britanniques ont la côte au niveau international. Vendus et adaptés dans différents pays, plusieurs concepts télé provenant du Royaume-Uni séduisent les téléspectateurs à travers le monde. Par ailleurs, plusieurs concepts ont été exportés de nombreuses fois dans différents pays. 

Basés sur la compétition, les jeux télévisés sont les plus prisés à l’international. En France, de nombreuses émissions de ce type sont ainsi inspirées de programmes outre-Manche. Parmi eux se trouvent Le meilleur pâtissier, Incroyable Talent ou encore Danse avec les stars. De même, Qui Veut Gagner des Millions est d’origine britannique. Si l’Hexagone est connu pour sa gastronomie, une des émissions culinaires les plus populaires vient pourtant du Royaume-Uni. En effet, Un Dîner Presque Parfait n’est autre qu’une adaptation de Come Dine With Me. 

Les pays les plus friands d’émissions télé britanniques

D’après un article du Betway Insider en ligne, 42 % des exportations d’émissions télévisées proviennent du Royaume-Uni. Les États-Unis sont les premiers sur la liste des importateurs. Cela s’explique en grande partie par la langue commune, permettant de toucher un large public plus facilement. Étant les plus rentables, ils représentent 649 millions de dollars de recettes pour le Royaume Uni.

La France, elle, leur a permis de produire plus de 102 millions de livres de recettes. Bien que le pays ne soit pas anglophone, les français semblent être des amateurs en la matière. Les pays nordiques sont également de grands amateurs d’émissions en provenance du Royaume-Uni. Ces derniers leur rapportent près de 77 millions de livres. 

Côté Asie, le taux d’importation des émissions britanniques se situe entre 13 et 15 %. Récemment, une augmentation a notamment été observée. Cela vient de l’émergence des sites de streaming comme la plateforme chinoise Bilibili. Celle-ci permet aux habitants de visionner davantage de séries occidentales, autrefois censurées.

Les séries britanniques les plus exportées 

En 2020, les exportations d’émissions télé ont généré 1,48 milliard de livres. Il s’agit de l’une des industries qui rapportent le plus. Parmi les séries les plus connues, il est par exemple possible de citer Doctor Who, devenu culte à l’international. Monument dans le monde de la science-fiction, les fans du TARDIS ne se comptent plus. 

De nombreuses séries télévisées ont par ailleurs été reprises, comme The Office. Si la version britannique connait un succès mitigé, l’adaptation américaine est des plus populaires. Cette sitcom datant de 2005 est d’ailleurs disponible sur Netflix pour le plus grand plaisir des sériephiles.

Chernobyl est également un titre plébiscité venu tout droit du Royaume-Uni. De même pour His Dark Materials, Doctor Foster, Misfits ou encore Luther qui connaissent un certain succès. Cependant, quelques séries ne sont célèbres qu’au Royaume-Uni, à l’instar de Inbetweeners ou Skins. Si cette dernière a connu un certain succès en France, la version américaine a beaucoup moins plu.

★★★★★