Stefanos Tsitsipas impliqué dans une dispute avec le gouvernement grec au sujet de la position sur le vaccin Covid

« Chacun a le droit de faire ce qu’il pense être juste. Personne ne peut aller avec un vaccin et vous forcer à le faire. Tout le monde a le droit de décider ce qu’il veut faire », a-t-il déclaré mercredi à des journalistes grecs.

« Si vous voulez vous protéger avec le vaccin, votre problème, allez-y.

« Pour nous les jeunes, je pense qu’il est bon de transmettre le virus, car nous allons renforcer l’immunité. Je ne le vois pas comme quelque chose de mauvais. »

Alors que le septuple vainqueur du titre était clair qu’il ne voulait pas du vaccin, il a admis que c’était quelque chose qu’il obtiendrait probablement à l’avenir.

« Comme je l’ai dit, ce n’est pas obligatoire, chacun a la liberté de décider par lui-même ce qui est bien et ce qui ne l’est pas. À un moment donné, nous devrions tous le faire, je ne dis pas le contraire.

« Le moment viendra où nous n’aurons pas beaucoup d’options, mais d’ici là, je veux voir une meilleure version du vaccin qui nous donne plus d’avantages que de inconvénients. »