L'UE autorise les Britanniques entièrement vaccinés à voyager sans restrictions

Les ambassadeurs de l’UE ont convenu hier d’assouplir les restrictions de voyage COVID-19 pour les visiteurs avant la saison estivale. Cette décision permettra aux Britanniques entièrement vaccinés de visiter l’Europe sans aucune restriction.

L’UE devrait autoriser les voyages non essentiels de l’extérieur de l’UE cet été.

Il a été convenu mercredi que les frontières rouvriraient aux touristes qui ont reçu leur vaccin Covid-19.

La seule condition sera que les vaccins administrés soient approuvés par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Il s’agira de Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen.

Les touristes doivent avoir reçu leurs deux coups au moins 14 jours avant leur arrivée.

Les enfants pourront également voyager avec des parents vaccinés.

Cette nouvelle mesure permettra potentiellement aux Britanniques qui ont eu leur vaccin, de voyager à travers l’Europe et de partir en vacances cet été sans aucune restriction.

En plus de s’accorder sur une politique pour les personnes pleinement vaccinées, les ambassadeurs de l’UE ont également approuvé la proposition d’assouplir les critères pour déterminer les pays «sûrs».

Les voyages non essentiels seront désormais autorisés à partir de pays à faible taux d’infection.

L’UE devrait publier une nouvelle liste cette semaine.

La Grande-Bretagne serait l’un des pays qui remplissent les nouveaux critères, bien que la nouvelle variante indienne du Covid-19 puisse rendre les choses plus difficiles.

Les visiteurs seront autorisés à venir de pays où le taux d’incidence est inférieur à 75 cas pour 100 000 habitants.

Au Royaume-Uni, le taux de cas pour les sept derniers jours est de 22 pour 100000 – mais il y a des inquiétudes que cela pourrait changer avec la variante indienne.

Une décision sur l’ajout du Royaume-Uni et d’autres pays à la «liste de sécurité» de l’UE sera prise vendredi.

Dans le cadre des restrictions actuelles, les personnes de huit pays seulement peuvent entrer dans l’UE en vacances, qu’elles aient ou non été vaccinées.

Ceux-ci incluent l’Australie, Israël ou Singapour.

Cependant, l’UE a averti que les pays individuels seraient autorisés à définir leurs propres politiques.

Par conséquent, chacun peut décider de maintenir ou d’imposer des restrictions supplémentaires aux visiteurs.

Le Portugal, par exemple, a décidé de lever lundi l’interdiction de voyager des touristes britanniques.

L’année dernière, l’UE a imposé des mesures strictes pour contenir les épidémies de Covid-19, mais les pays qui dépendent fortement du tourisme ont fait pression pour que les restrictions soient assouplies.

Le vice-président senior du World Travel & Tourism Council Virginia Messina a déclaré: « Nous espérons voir les ministres de l’UE et les États membres adopter cette position pour assurer un été fort et renforcer la reprise économique en conséquence. »

Elle a également dit qu’ils ne devraient pas oublier ceux qui n’ont pas encore reçu le vaccin.

«Nous ne devrions pas discriminer ceux qui n’ont pas encore été vaccinés ou qui sont incapables de recevoir le vaccin.

«Moins d’un tiers de la population britannique est entièrement vaccinée, nous devons donc permettre à ceux qui n’ont pas la possibilité de se rendre dans l’UE avec un test Covid-19 négatif.»