La princesse Anne olympienne envoie l'équipe GB avec un message spécial avant les Jeux de Pékin

La princesse Anne a enregistré un message vidéo pour souhaiter « plein succès » aux athlètes britanniques participant aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022. La princesse royale a brièvement mentionné sa participation aux Jeux olympiques de Montréal en 1976 en tant qu’athlète équestre.

La fille unique de la reine et présidente de l’Association olympique britannique a déclaré : « En tant que président, je voudrais vous souhaiter plein succès pour les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022.

« Je me souviens de ma propre carrière olympique, chacun ressent son propre niveau d’anticipation et d’excitation de monter sur la scène olympique.

« Je sais que vous avez tous travaillé incroyablement dur pour ce moment, en surmontant les obstacles supplémentaires en ces temps les plus difficiles, et que vous ferez tout votre possible pour rendre la nation et vous-même fiers.

« Profitez de l’expérience et bonne chance. »

À Montréal, Anne a participé à une compétition équestre d’essai de trois jours.

Bien qu’elle n’ait pas approché une médaille pendant les Jeux olympiques, elle avait déjà remporté une médaille d’or individuelle lors de l’épreuve de trois jours de Burghley en 1971 et des médailles d’argent individuelles et par équipe en 1975 à Luhmuhlen.

La fille de la princesse royale, Zara Tindall, a suivi les traces de sa mère et a également participé aux Jeux olympiques.

Aux Jeux olympiques de Londres il y a 10 ans, la petite-fille de la reine a remporté une médaille d’argent, remise par la princesse Anne, en tant que membre de l’équipe équestre de Grande-Bretagne.

En plus de diriger l’équipe GB, la princesse Anne est également membre du Comité international olympique et assiste normalement aux Jeux en personne.

Cela n’a pas été possible l’été dernier, compte tenu des strictes restrictions Covid en place à Tokyo.

Anne manque également la chance de voir les Jeux en personne cette année, comme annoncé plus tôt cette semaine par Buckingham Palace.

Une déclaration disait: « La princesse royale est déçue de ne pas pouvoir assister aux réunions du CIO à Pékin avant les Jeux olympiques d’hiver cette année, ni aux Jeux eux-mêmes.

« Cela est dû aux difficultés de vol et de restriction de voyage de Covid pour se rendre aux Jeux et en revenir sans perdre trop de son horaire de travail chargé à la maison.

« Son Altesse Royale adresse ses meilleurs vœux pour les Jeux aux athlètes britanniques et aux officiels de soutien. »

Alors que le palais a déclaré que l’absence d’Anne en Chine était due à des causes liées au COVID-19, des ministres et des responsables gouvernementaux se sont joints à d’autres pays occidentaux dans un boycott diplomatique des Jeux olympiques de Pékin.

Le Premier ministre Boris Johnson a été invité par des personnalités éminentes, dont le député conservateur Sir Iain Duncan Smith, à prendre une position sévère contre le gouvernement chinois au milieu de plusieurs rapports de brutalité contre le groupe minoritaire musulman ouïghour et de préoccupations en matière de droits de l’homme.

M. Johnson a déclaré en décembre : « Il y aura effectivement un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver à Pékin.

« Aucun ministre n’est attendu, ni aucun fonctionnaire. »

Lors des PMQ il y a deux mois, le Premier ministre a également déclaré avoir fait part de ses préoccupations concernant les violations des droits de l’homme en Chine au président Xi Jinping « lorsque je lui ai parlé récemment ».

Il a ajouté: « Comme je l’ai déjà dit, nous ne soutenons pas les boycotts sportifs, mais il n’est pas prévu que les ministres assistent aux Jeux olympiques d’hiver. »

La princesse Anne a enregistré sa vidéo pour l’équipe GB depuis son domicile dans le Gloucestershire.

Là-bas, la princesse royale s’est auto-isolée en décembre après que son mari, Sir Timothy Laurence, a contracté le COVID-19.