Andy Murray fait une demande à Wimbledon pour le choc de Denis Shapovalov après une victoire épique en cinq sets

Andy Murray insiste sur le fait qu’il se sent bien physiquement malgré quelques dérapages inquiétants lors d’une incroyable victoire au deuxième tour de Wimbledon contre le qualifié allemand Oscar Otte mercredi soir – mais a demandé à la foule SW19 de faire à nouveau du bruit lors de son prochain match vendredi.

Murray, double champion de Wimbledon, était un set et une rupture avant qu’Otte ne trouve un rythme pour remporter les sets deux et trois et augmenter la pression sur le Britannique.

Mais après une pause forcée à 2-2 au quatrième set en raison de la diminution de la lumière du jour, Murray a riposté devant 7 500 fans sur le terrain principal du All England Club pour une victoire incroyable qui le place face à Denis Shapovalov au troisième tour.

Murray a joué pendant près de quatre heures mais a finalement remporté une victoire de 6-3, 4-6, 4-6, 6-4, 6-3 à l’intérieur d’un court central électrique, avec le bruit déjà cacophonique de la foule qui n’a fait de bruit qu’après le le toit était fermé.

Il est maintenant sur le terrain depuis sept heures et 23 minutes après seulement deux matches après avoir battu Nikolas Basilashvili devant Otte lors de son premier match en simple à Wimbledon depuis 2017.

Le triple vainqueur du Grand Chelem a été dans une bataille continue avec son propre corps ces dernières années en raison de nombreux problèmes de blessures, mais a minimisé les craintes qu’il ne ressente les effets de tant de temps sur le terrain déjà cette semaine.

Et le joueur de 34 ans, fraîchement sorti du numéro 151 mondial Otte, a demandé que les fans soient tout aussi bruyants lorsqu’il reviendra pour affronter la 10e tête de série canadienne Shapovalov plus tard cette semaine.

« J’ai apprécié la fin ! La partie médiane pas tellement », a-t-il plaisanté sur le court après le match après avoir finalement repoussé Otte pour atteindre le troisième tour d’un Grand Chelem pour la première fois depuis Wimbledon en 2017.

« Oui, dans quelle atmosphère jouer à la fin. Toute la foule était incroyable mais il y avait quelques gars là-dedans [points to crowd] qui me faisaient virer.

« J’avais besoin de l’aide de tout le monde ce soir et ils ont fait un excellent travail. J’ai réussi de superbes tirs à la fin pour le terminer, mais c’était un match difficile.

« Je suis évidemment fatigué et je suis tombé plusieurs fois. Des terrains assez glissants. Compte tenu de tout, je me sens bien. Les hanches se sentent bien.

« Oui, j’ai évidemment un jour de repos demain et j’espère sortir vendredi et jouer dans une autre atmosphère comme celle-ci et, espérons-le, bien performer. »

Interrogé sur la pause pendant laquelle le toit a été fermé et comment il l’a utilisé à son avantage, l’écossais étant revenu plein de vim et de vigueur par la suite, Murray a ajouté: « Je devais faire quelque chose différemment. J’ai commencé à chercher davantage mes coups, à dicter plus de points.

« J’étais un peu négatif. Juste à cause du manque de matches et des moments importants, je n’ai pas souvent pris les bonnes décisions.

« Je pense que j’ai bien joué les deux derniers sets. Le premier set et demi était vraiment bon, mais il y avait des morceaux au milieu que j’aimerais changer. »

Murray n’a jamais affronté Shapovalov, le numéro 12 mondial, qui n’a pas encore franchi le deuxième tour de sa carrière à Wimbledon.

L’ancien numéro un britannique Murray cherche à disputer la deuxième semaine de son tournoi sur gazon préféré pour la 12e fois.

Il n’a toujours jamais perdu avant le troisième tour à Wimbledon grâce à sa défaite contre le qualifié Otte, dans ce qui était un autre résultat décevant pour l’Allemagne dans la capitale anglaise.