Plus de misère Macron alors que Mini Moke se dirige vers le Royaume-Uni dans un camouflet français « Coming home ! »

Depuis que la marque a été relancée en 2017, la société opère entre les Midlands et la France. Moke a confirmé que le retour des marques au Royaume-Uni avait été rendu possible grâce à des subventions gouvernementales.

Selon Moke, leurs modèles seront désormais construits dans une usine « à la pointe de la technologie » exploitée par le fabricant britannique Fablink Group.

Fablink dispose de plus de 500 000 pieds d’espace de production et compte environ 700 ingénieurs.

Ils ont également travaillé avec certains des plus grands constructeurs britanniques, dont Jaguar Land Rover et Morgan.

Depuis la reprise en 2017, l’équipe de Fablink a travaillé aux côtés des ingénieurs de Moke pour aider à faire évoluer la production.

Le nouveau Mini Moke est évalué à 20 000 £ et est basé sur l’Austin-Mini d’origine.

La voiture sera équipée d’une boîte de vitesses automatique à quatre vitesses et aura une vitesse de pointe de 68 mph.

Le nouveau modèle est légèrement plus grand que le véhicule d’origine pour augmenter l’espace pour les passagers.

★★★★★