COBRA saison 2 : L'écrivain a « refusé » d'accepter un complot pandémique avant le coronavirus « Un peu ennuyeux !

COBRA est de retour après plus de 18 mois hors écran, la première saison faisant ses débuts sur Sky juste avant que la pandémie de coronavirus ne frappe le Royaume-Uni l’année dernière. La deuxième saison a été compromise par six autres épisodes et met en vedette Robert Carlyle en tant que Premier ministre Robert Sunderland et Victoria Hamilton en tant que chef d’état-major de Downing Street Anna Marshall qui travaillent ensemble pour arrêter les menaces imminentes qui détruisent le pays et le monde. La première sortie a vu l’équipe faire face aux répercussions d’une tempête solaire tandis que la prochaine série d’épisodes se concentrera sur la cyberguerre et la popularité des fausses nouvelles. Cependant, une pandémie a été envisagée dans les jours très clairs de la production, les scénaristes n’ayant aucune idée à quel point ils étaient proches de la vérité.

L’écrivain et créateur du drame, Ben Richards, a donné un aperçu de la façon dont son équipe envisageait l’avenir de la série.

« Curieusement, l’une des crises avant la période pré-Covid que nous considérions était une pandémie, mais j’ai pensé que cela pourrait être un peu ennuyeux », a-t-il déclaré à la presse, y compris à Express.co.uk.

« Comme des centaines de personnes se présentent à l’hôpital et personne ne peut travailler et à quel point j’avais tort à ce sujet.

« Et j’ai pensé: » La grippe, pas la grippe. Une crise grippale majeure dans ce pays? Ce serait juste une sorte d’anti-drame « . Cela montre donc à quel point je sais.

« Nous avons en fait commencé à développer la saison deux avant Covid et, évidemment, cela a été un choc majeur pour le processus d’écriture. »

« Ce fut un choc pour de nombreux écrivains et personnes travaillant dans cette situation », a-t-il poursuivi, expliquant qu’il était « difficile d’écrire » sur le virus.

« C’était comme si la nation était en crise et cela a aggravé la situation lorsque nous écrivions quelque chose qui était si proche de ce qui se passait autour de nous.

« Nous avons eu l’idée avant Covid mais cela nous a clairement affecté et nous avons dû nous arrêter et réfléchir et faire le point sur la façon dont nous nous y sommes pris.

« La question principale était de savoir comment écrire quelque chose qui se compare à ce qui s’est passé avec les gens », a ajouté Ben.

« Je pense qu’il est très clair que son père est mort de Covid-19 et nous voulions donc en quelque sorte ne pas le faire », a-t-il poursuivi.

« Mais nous ne voulions pas non plus avoir l’impression de l’exploiter et c’était une partie vraiment difficile du spectacle.

« Certainement au cours des premiers mois, nous avons dû beaucoup réfléchir à la manière de gérer cela », a expliqué l’écrivain.

Les acteurs et l’équipe ont réussi à filmer la prochaine série d’épisodes au milieu du troisième verrouillage national au début de l’année.

Ils ont adhéré à des directives strictes en matière de santé et de sécurité pour arrêter la propagation du coronavirus et ils faisaient tous partie d’une bulle, ce qui signifie que les téléspectateurs ne verront aucune distanciation sociale.

Le premier épisode de la deuxième saison verra le Premier ministre tenter de ramasser les morceaux des dommages causés par la tempête solaire tout en essayant de remporter les élections générales.

Cependant, dans les premiers instants, un assassinat entraînera une chaîne d’événements aux conséquences potentiellement dangereuses et mortelles.

Il explorera comment les fausses nouvelles peuvent mettre la démocratie à genoux, de sorte que les téléspectateurs devront rester à l’écoute pour voir si le Premier ministre peut remporter le cinquième contre un ennemi inviable.

La deuxième saison de Cobra commence le vendredi 15 octobre à 21h sur Sky Max. Tous les épisodes sont disponibles en streaming sur NOW TV.

★★★★★