Un lapin ukrainien retrouve son propriétaire après la destruction de la maison familiale par la Russie

Un homme a retrouvé son lapin de compagnie après que les habitants d’un village ukrainien repris soient rentrés chez eux. Oleg Tkachenko était l’un des huit habitants qui ont visité hier leurs maisons récemment restaurées à Rudnyts’ke, à l’est de Kyiv.

Les troupes ukrainiennes ont repris le village le 28 mars de l’occupation russe après plusieurs jours de contre-attaques.

Cependant, il faudrait des semaines pour que l’électricité et les signaux de téléphonie mobile soient rétablis.

Les villageois ont constaté que nombre de leurs maisons avaient été détruites ou endommagées par les forces russes.

De nombreux appartements n’avaient ni toit ni plafond tandis que les salles de classe ou les gymnases n’avaient pas de plafond.

Les bâtiments sont restés vides pendant des mois car ils portaient les cicatrices des bombardements intensifs.

Des organisations caritatives locales ont cependant travaillé ensemble dans le cadre d’une campagne connue sous le nom de « Phénix de Rudnyts’ke » afin de reconstruire des maisons, selon les organisateurs.

Les travaux ont eu lieu tout l’été et ont coûté environ 900 000 hryvnia ukrainiennes, soit près de 20 000 £.

Certaines écoles restent encore endommagées des mois plus tard démontrant les difficultés ainsi que le coût financier de la reconstruction.

S’adressant à Reuters, une résidente, Yana, 39 ans, a déclaré avoir entendu le bruit d’un drone Shahed iranien, surnommé « cyclomoteurs » en raison de leurs moteurs bruyants avant une grande explosion.

Elle a dit: « J’étais déjà dans la cuisine.

« J’ai tout entendu. J’ai entendu le ‘cyclomoteur’ bourdonner et j’ai couru dans la salle de bain.

« Je veux que tout cela soit fini. »