logo

Gemma Bower s’est associée à un autre résident pour sauver l’Akita américain, alors que les flammes ravageaient un jardin à Stapleford, dans le Nottinghamshire. L’Akita américaine était à l’intérieur de la maison de son amie lorsqu’un incendie s’est déclaré dans un jardin à l’extérieur, rapporte Nottinghamshire Live.

Rappelant l’incident, Mme Bower, 31 ans, a déclaré: « Le feu est devenu très élevé, je pense qu’elle [the friend who lives in the property] il y avait des bonbonnes de gaz là-bas, et les flammes étaient plus hautes que la maison, il y avait aussi beaucoup de choses accumulées là-bas.

« Elle n’a vraiment accès qu’à l’arrière de sa maison, mais moi et un ami avons couru devant parce que nous devions sortir son chien. C’est un Akita américain qui pèse environ 12 pierres mais nous avons réussi à contourner le devant et à tirer Pendant que nous faisions cela, nous pouvions entendre ce qui ressemblait à des bonbonnes d’essence ou de gaz qui éclataient dans le jardin arrière.

Au total, neuf appels d’urgence ont été passés et des membres de la communauté locale ont maîtrisé l’incendie avec des tuyaux d’arrosage.

Des chaînes ont été formées pour attaquer le feu avec des seaux d’eau lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux. Mme Bower, une femme de ménage indépendante qui vit à Denver Court, a expliqué qu’elle pouvait sentir le caoutchouc au début. Elle a parlé du moment où elle a réalisé que la maison de son amie était en danger.

« Un enfant qui habite par ici est venu me voir et m’en a parlé », a déclaré Mme Bower. « J’ai téléphoné à la propriétaire de la maison telle que je la connais, et tout ce qu’elle a dit était » mon jardin, mon jardin « .

« J’ai couru partout et, au moment où je suis arrivé, il y avait déjà deux ou trois voisins qui recevaient des tuyaux d’arrosage. Il y avait une vingtaine de personnes qui faisaient tout ce que nous pouvions à la fin, les gens paniquaient comme des fous au début. » C’est alors qu’elle vint au secours du chien.

Mme Bower a poursuivi: « La femme était revenue chercher des choses, et nous lui avons crié de sortir, que nous avions le chien et que nous devions y aller. C’était mouvementé pour toute la rue mais tout le monde participait et faire ce qu’ils pouvaient – aussi bizarre que cela puisse paraître, c’était bien de voir dans de mauvaises circonstances. »

Les pompiers ont déclaré qu’une fois arrivés, on pensait que le feu s’était propagé à la maison et menaçait les propriétés voisines.

Trois jets principaux de lutte contre l’incendie ont été utilisés, avec 19 000 litres d’eau utilisés en six heures pour éteindre l’incendie, qui a été confiné au jardin dans lequel il a commencé et à l’arrière de la propriété voisine, qui a été endommagée.

Une dizaine de propriétés ont été évacuées au plus fort de l’incident. Aucun blessé n’a été signalé.

Une porte-parole du service d’incendie et de sauvetage du Nottinghamshire a déclaré: « A la suite d’une enquête sur l’incendie, nous avons pu déterminer que l’incendie à Denver Court, Stapleford, s’était déclaré dans le jardin. En raison à la fois de la gravité de l’incendie et du sol sec de Par temps chaud, le feu s’est propagé très rapidement, mais après de nombreuses heures de dur labeur de la part des pompiers, ils ont réussi à éteindre le feu avant qu’il ne se propage davantage.

« Le feu s’est propagé à la maison. Cependant, cela aurait pu être bien pire – les fenêtres et les gouttières extérieures ont été endommagées. Nous continuons à travailler avec des agences partenaires pour faire toute la lumière sur cet incident. »

La police du Nottinghamshire a confirmé qu’elle enquêtait sur l’incident. Ils demandent à quiconque ayant des informations de se manifester.

L’inspecteur Mike Ebbins, de la police du Nottinghamshire, a déclaré: « Les services d’urgence se sont rendus dans une maison du tribunal de Denver, à Stapleford, vers 18h15 le jeudi 30 juin à la suite d’informations faisant état d’un incendie.

« Personne n’a été blessé lors de l’incendie, qui a été éteint par les pompiers après avoir causé des dégâts limités à l’extérieur de la maison.

« La police est en train d’enquêter sur ce qui a pu causer l’incendie et demanderait donc à quiconque a été témoin de ce qui s’est passé ou a des informations d’appeler le 101, citant l’incident 679 du 30 juin. »