Ukraine EN DIRECT : Poutine modifie les drones iraniens par temps froid pour frapper des villes à travers l'Ukraine

Il n’y aura pas de paix durable en Ukraine tant qu’il n’y aura pas de justice et de droits de l’homme, a déclaré jeudi la directrice du Centre ukrainien pour les libertés civiles alors qu’elle arrivait à Oslo pour recevoir le prix Nobel de la paix avec d’autres militants des droits de l’homme de Biélorussie et de Russie.

Le président russe Vladimir Poutine « pense qu’il peut faire exactement ce qu’il veut », a déclaré Oleksandra Matviichuk aux journalistes à son arrivée à l’aéroport d’Oslo. « Il n’y aura pas de paix durable dans notre région tant que nous n’obtiendrons pas justice ».

M. Matviichuk a déclaré : « Les droits de l’homme et la paix sont inextricablement liés. Un État qui viole systématiquement les droits de l’homme le fait non seulement contre ses propres citoyens, mais contre toute une région, tout un monde. La Russie en est un excellent exemple », a-t-elle déclaré selon l’agence de presse norvégienne NTB.

Le prix Nobel de la paix de cette année a été partagé par le militant biélorusse emprisonné Ales Bialiatski, le groupe russe Memorial et le Center for Civil Liberties. Le Comité Nobel norvégien a déclaré que les lauréats « ont fait un effort remarquable pour documenter les crimes de guerre, les violations des droits de l’homme et les abus de pouvoir. Ensemble, ils démontrent l’importance de la société civile pour la paix et la démocratie.