Toto Wolff et Zak Brown s'accordent sur les pénalités auxquelles Lewis Hamilton et co pourraient être confrontés en 2023

L’accident entre Sergio Perez et Carlos Sainz lors des qualifications du Grand Prix de Monaco pourrait déclencher une règle qui pénalise les pilotes qui déclenchent délibérément des drapeaux rouges. Le propre coéquipier de Perez chez Red Bull, Max Verstappen, a remis l’incident en lumière lors du Grand Prix du Brésil, accusant le Mexicain d’avoir gâché sa séance de qualification.

Le patron de McLaren, Zak Brown, et le chef de Mercedes, Toto Wolff, ont convenu que ceux qui forceraient un drapeau rouge à gêner les autres devraient perdre leur tour de qualification le plus rapide. Brown s’est adressé à la Commission F1 à Abu Dhabi, qui a convenu que le sujet devrait être discuté au sein du Comité Consultatif Sportif de la FIA.

Il y a aussi eu un exemple au GP d’Azerbaïdjan, quand Alex Albon a fustigé Fernando Alonso qui a fait une erreur directe et a déclenché les drapeaux jaunes ruinant sa course de qualification. « Je pense que ce devrait être des drapeaux rouges ou des drapeaux jaunes, pour empêcher efficacement un pilote de terminer son tour », a déclaré Brown à Motorsport.com.

« Ils font ça dans d’autres formes de sport automobile, les pénalités, vous perdez simplement votre tour le plus rapide de cette session, et tous les pilotes ont tendance à faire un tour, ce qui pénaliserait le pilote si c’était intentionnel ou non. Parce que vous avez gâché les tours de quelqu’un d’autre.

« Je pense que c’est une solution facile, elle peut être mise en œuvre immédiatement. Vous obligez un conducteur à reculer, vous perdez votre tour, vous repartez et peut-être que vous n’aurez aucune chance. Peut-être que vous le ferez ou que vous devrez utiliser un autre jeu de pneus. Je pense que c’est le moyen le plus simple de le résoudre.

Le chef de Mercedes, Wolff, était d’accord avec l’idée, qui, si elle était mise en œuvre, pourrait affecter son pilote Lewis Hamilton et ses collègues de F1 la saison prochaine. « Je suis également d’accord avec Zak que c’est une bonne idée », a ajouté Wolff. « Je pense qu’il existe en Formule E, si je ne me trompe pas, que votre tour le plus rapide soit supprimé. C’est donc quelque chose que nous pouvons mettre en œuvre. »