Red Bull envisage une action en justice après le crash de Lewis Hamilton et Max Verstappen au GP de Grande-Bretagne

Un journal autrichien rapporte que le conseiller en chef de Red Bull, Helmut Marko, a déclaré qu’ils pourraient envisager une action en justice après que Max Verstappen et Lewis Hamilton ont été impliqués dans un accident à grande vitesse au Grand Prix de Grande-Bretagne qui a conduit le Néerlandais à l’hôpital.

Verstappen, qui a commencé en pole, a eu le plus faible des départs sur la ligne alors que Hamilton l’a chassé de la deuxième place pour essayer de prendre le contrôle de la course.

Le Néerlandais s’est bien défendu alors que la paire entrait dans Turn Nine, Copse Corner, avec Verstappen à l’extérieur de la piste.

La paire s’est emmêlée lorsque l’arrière droit de Verstappen est entré en contact avec l’avant gauche de Hamilton, envoyant le joueur de 23 ans filer à travers le gravier et directement dans le mur du pneu.

Le conducteur de Red Bull est sorti de la voiture, visiblement essoufflé par le shunt, et a été transféré pour des contrôles supplémentaires dans un hôpital local, avant d’être libéré plus tard dans la soirée sans blessure majeure.

Le directeur de l’équipe, Christian Horner, est resté furieux, qualifiant Hamilton de « sale pilote » qui conduisait comme un « amateur » tandis que Marko exigeait que la FIA le gifle avec une interdiction de course.

« C’est ridicule. Mais peut-être que la réglementation est aussi à blâmer pour être relativement restreinte, la loi devrait être révisée, y compris le système du steward.

« [Sergio] Perez a obtenu cinq secondes à deux reprises en Autriche parce qu’il y a eu un contact marginal sans que personne ne s’envole.

« Vous auriez pu donner une pénalité de passage aux stands plus dix secondes à Hamilton. Mais ils ne l’ont pas fait non plus », a rage Marko.

«Max était sur sa ligne, là où se trouvait Hamilton, il doit couper les gaz.