Max Verstappen attribue un "appel crucial" après être passé de la 20e à la 2e place dans un GP de Russie fou

Max Verstappen a rendu hommage à ses ingénieurs de course pour avoir obtenu le timing parfait pour passer aux pneus intermédiaires dans les dernières étapes d’un Grand Prix de Russie fou. Le pilote Red Bull est entré ce week-end déjà confronté à une pénalité de grille pour sa collision avec Lewis Hamilton à Monza.

Une décision a ensuite été prise vendredi pour un changement de moteur sur la voiture de Verstappen, le laissant tomber à l’arrière de la grille pour la course de dimanche.

Red Bull a étonnamment choisi de faire sortir Verstappen en qualifications samedi, mais il a boxé avant d’enregistrer un temps, sachant que cela ne ferait pas de différence pour la course.

Verstappen a dû faire face à une énorme bataille pour récupérer quelques espaces à Hamilton, qui a commencé la course en quatrième position.

Le septuple champion du monde a cependant connu un mauvais départ dans la course, tombant à la septième place.

Pendant ce temps, Verstappen se frayait un chemin rapidement dans le peloton et s’est rapidement retrouvé dans le top 10 lors de la première manche des arrêts aux stands.

Hamilton avait cependant regagné du terrain sur ses rivaux plus haut sur la grille et la course fut bientôt une bataille entre lui et Lando Norris en tête.

Puis le chaos a frappé alors que le ciel s’ouvrait dans les derniers tours de la course.

Norris et Hamilton se demandaient apparemment s’ils devaient passer aux intermédiaires.

« Je pense que nous avons décidé au bon moment de nous arrêter. Passer de la dernière à la seconde, c’est très très bien.

« La course en elle-même n’a pas été très facile car il était très difficile de dépasser et une fois coincé, il était très facile d’endommager vos pneus. La pluie nous a aidés à faire ce dernier saut.

« Avec la pénalité que nous avons eue, ne perdre qu’une seule place n’est vraiment pas si mal. Quand je me suis réveillé ce matin, je ne m’attendais vraiment pas à ce résultat.

« De l’arrière, beaucoup de choses se sont passées dans le premier tour et le premier relais. Nous avons très bien géré tout cela et l’appel crucial pour aller aux intermédiaires a fonctionné. »