Le spectacle d'horreur des élections d'Emmanuel Macron se profile – Le président français perd le contrôle dans un nouveau sondage

La politicienne conservatrice de droite française Valérie Pecresse est vue à égalité avec le président Emmanuel Macron au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2022, selon un sondage réalisé mercredi par Elabe pour BFM TV et L’Express.

Le sondage a placé Macron en tête au premier tour du scrutin, bien qu’en baisse de 3 points de pourcentage par rapport à auparavant à 23%, bien qu’au-dessus de 17% chacun pour Pécresse et la candidate d’extrême droite Marine Le Pen.

Derrière eux, Éric Zemmour stagne à 13 %.

Au second tour, Emmanuel Macron ne parvient pas à creuser l’écart, bien au contraire.

Dans le cas où il doit affronter Valérie Pécresse, les deux candidats sont donnés 50-50.

Depuis la victoire du président de la région Ile-de-France au congrès LR en décembre dernier, ils restent au coude à coude.

Contre Marine Le Pen, Macron perd aussi un peu plus de terrain.

Il l’emporterait avec 54,5% des voix si le second tour avait lieu aujourd’hui, contre 45,5% pour son rival du Rassemblement national.

Les deux candidats n’ont jamais été aussi proches.

M. Macron l’a emporté en 2017 avec 66,1% des voix.

Le sondage a été élaboré auprès d’un échantillon de 1 465 personnes représentatif de la population française et sélectionné selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’enquêté après stratification par région et catégorie d’agglomération.

L’enquête a été réalisée en ligne les 10 et 11 janvier 2022.

LIRE LA SUITE: Fureur du Brexit: Truss invité à déchirer l’accord détesté de l’UE MAINTENANT

Le président français a suscité des cris de condamnation de la part de ses rivaux de l’opposition moins de quatre mois avant la prochaine élection présidentielle.

S’adressant au quotidien français Le Parisien, M. Macron a déclaré: « Les non vaccinés, je veux vraiment les p ***.

« Et donc, nous allons continuer à le faire, jusqu’à la fin. C’est la stratégie. »

La France a mis en place l’année dernière un laissez-passer sanitaire qui empêche les personnes sans test PCR ou preuve de vaccination d’entrer dans les restaurants, cafés et autres lieux.

Le gouvernement veut en faire un passeport vaccinal qui signifie que seuls les vaccinés peuvent avoir un pass santé.

A NE PAS MANQUER :
Diane Abbott déchirée par un député conservateur [VIDEO]
GB News: Sturgeon a critiqué le revirement du référendum « fantastique » [REACTION]
Patriotic Truss pourrait forcer la main de Boris à conclure un accord [ANALYSIS]

M. Macron a poursuivi : « Je n’enverrai pas (les non vaccinés) en prison, je ne vaccinerai pas de force.

« Alors il faut leur dire, à partir du 15 janvier, tu ne pourras plus aller au restaurant, tu ne pourras plus en descendre, ne pourra plus prendre de café, aller au théâtre, le cinéma… »

L’expression « emmerder », de « merde », que l’on peut aussi traduire par « s’énerver », est considérée comme « très informelle » par le dictionnaire français Larousse et a suscité les critiques immédiates de ses rivaux sur les réseaux sociaux.

Le président français a été critiqué dans le passé pour des propos improvisés qui, selon de nombreux Français, semblaient arrogants, blessants ou méprisants.

Il a ensuite exprimé sa contrition à plusieurs reprises.

La dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen a déclaré sur Twitter : « Un président ne devrait pas dire ça.

« Emmanuel Macron est indigne de sa fonction. »