Le public australien réagit à l'annulation de l'interdiction de Novak Djokovic après avoir demandé son expulsion

L’ancien n°1 mondial a été empêché de participer à l’Open d’Australie 2022 car il n’était pas vacciné contre le COVID-19. Djokovic, 35 ans, a tenté d’entrer dans le pays sous prétexte d’une « exemption médicale », mais a été expulsé d’Australie et s’est vu imposer une interdiction de trois ans après la révocation de son visa.

La perception du public a évolué plus favorablement dans la direction des Serbes depuis lors, mais une enquête menée par Resolve Strategic (via Sydney Morning Herald) a montré que seulement 30% des Australiens soutiennent le jeu de Djokovic. C’est une augmentation significative par rapport aux 14% qui ont soutenu sa participation en janvier 2022.

Pendant ce temps, le nombre de personnes fortement opposées à la participation de Djokovic à l’Open d’Australie de l’année prochaine a diminué en conséquence. Soixante et onze pour cent des personnes interrogées en janvier ont déclaré qu’il ne devrait pas être autorisé à jouer, mais ce chiffre était tombé à 41% en décembre.

Roger Federer explique pourquoi il a arrêté de s’entraîner avec Rafael Nadal et Novak Djokovic

« Nous ne sommes pas au même endroit », a déclaré Reed. « Pourtant, moins d’un tiers veulent qu’il soit autorisé à venir ici et à jouer, le reste soit contre cela parce qu’ils ne l’aiment pas ou sa position de vaccination, ou simplement ne se souciant pas de savoir s’il vient ou part. »

Djokovic espère reprendre là où il est parti à Melbourne, face à une opportunité d’égaliser Nadal sur 22 tournois majeurs chacun s’il gagne Down Under. Il entrera dans le tirage au sort en tant que tête de série n ° 5, tandis que les Espagnols Carlos Alcaraz et Nadal entreront dans la compétition en tant que n ° 1 et n ° 2, respectivement.