Le prince William plaisante que Kate aime `` un peu d'épices '' lors de la visite royale - `` Je ne suis pas trop bon ''

Sikh Sanjog, créée en 1989 pour aider les femmes de la communauté sikh à s’intégrer dans la société écossaise au sens large, a fourni des plats de curry deux fois par semaine aux défavorisés pendant le confinement.

William a dit avant qu’il préfère «un peu de saveur» quand il commande de la nourriture indienne.

S’exprimant sur That Peter Crouch Podcast l’année dernière, il a déclaré à l’ancien footballeur: «Je ne suis pas un homme vindaloo, dit-il ainsi!»

En 2019, Kate a également déclaré qu’elle devait cuisiner plusieurs currys à la maison pour s’assurer que les enfants royaux puissent le gérer.

Elle a dit à William: «C’est tellement difficile de cuisiner du curry avec la famille, cependant.

«Les enfants ont une portion sans épice, la vôtre est moyenne.»