Le patron de Man Utd, Ole Gunnar Solskjaer, répond à Gary Neville après des critiques sur le style de l'équipe

Le patron de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, a riposté à Gary Neville après de récentes critiques sur le style de jeu de son équipe. Les Red Devils ont remporté quatre de leurs cinq premiers matches de Premier League. Mais, depuis lors, ils ont perdu trois de leurs quatre derniers matches toutes compétitions confondues.

Neville a récemment critiqué United, déclarant : « Je l’ai dit même quand ils gagnaient, même quand Ronaldo marquait – ils ne jouent pas assez bien en équipe pour gagner cette ligue.

« Ils ne jouent pas assez bien en équipe.

«Je pense que vous devez être une unité en possession et hors de possession, et lorsque vous ne livrez que quelques instants, ces moments ne vous conviennent pas dans certains matchs.

« Vous avez besoin de modèles de jeu. Vous avez besoin d’une façon de jouer. Je vois un groupe d’individus jouer par moments, avec des motifs et des combinaisons parfois…

«Ils doivent former une équipe et commencer à définir un style de jeu, puis vous commencez à obtenir des résultats lorsque vous ne jouez pas bien. Je pense que la façon dont ils sont en ce moment, ils auront toujours des jours comme ça hier.

PENSEZ-VOUS CONNAÎTRE LE SPORT? Testez vos connaissances sportives avec notre quiz délicat

Pourtant, Solskjaer a maintenant répondu, insistant sur le fait qu’il a confiance en l’équipe et les joueurs actuels qu’il a – tout en disant également que Neville « connaît l’ADN du club ».

« Je n’ai pas lu ça, dit-il.

« Bien sûr, vous travaillez sur votre style de jeu, vos schémas. Le jeu Aston Villa que nous avons interrompu joue très bien, a attaqué peut-être trop vite. Gary le sait. Peut-être que nous l’avons fait trop vite.

« Je ne pense pas avoir vu de match avec un temps de jeu moins efficace. C’était 44 minutes que l’arbitre nous a donné, mais 45 minutes de temps de jeu effectif sont l’un des plus bas que j’ai jamais vu, normal 55, 60.

« Si vous ralentissez trop, cela pourrait être à nouveau un bloc bas. Nous savons que Villarreal défendra bien. Nous devons jouer rapidement, mais Gary sait quel est l’ADN ici au club. »

A NE PAS MANQUER

Man Utd a fixé le prix de Kane par le chef de Tottenham Levy « convaincu »

Arsenal prend la décision de limoger Arteta après la défaite de Man City

L’agent de Keita appelle le patron de Liverpool Klopp

Solskjaer sait que United doit également reprendre le chemin de la victoire.

« Mon objectif est toujours de gagner le prochain match, à court terme et de penser à long terme à la constitution de l’équipe. Mon objectif est maintenant de gagner ce match, de revenir sur la bonne voie », a-t-il déclaré.

« Ensuite, nous nous concentrons à nouveau sur la ligue à partir de jeudi matin. Nous aurions aimé être en tête de la ligue, mais nous sommes toujours là-haut.

« Avec l’équipe et l’entraîneur que j’ai, nous pouvons nous améliorer et nous obtiendrons cette cohérence. »

Le patron de Villarreal, Unai Emery, estime quant à lui que United doit être «respecté» lors de leur confrontation.

« Je n’ai pas peur de Manchester United, nous les respectons ok, le respect est important », a-t-il déclaré. « Si vous perdez le respect, vous risquez de perdre.

« Man Utd est clairement le favori. C’était aussi le favori de la finale. Nous avons joué un match compétitif mais ils avaient aussi des options.

« Ils ont perdu contre les Young Boys, c’était le favori très moins favori mais il y a eu une surprise. Si vous perdez le respect, l’autre équipe peut en profiter

« Demain, Manchester sera le meilleur Manchester, ils doivent prouver leur puissance.

« Ce que Solskjaer a fait en tant que joueur et entraîneur, nous devons les respecter, ce sont les favoris.

« Individuellement, ils ont de très bons joueurs – des attaquants comme Cavani, Martial et Cristiano Ronaldo. Ce sont trois attaquants qui pourraient jouer dans n’importe quelle équipe.

« Nous ne les craignons pas mais nous avons un grand respect pour l’adversaire. Ce que Solskjaer a fait en tant que joueur et entraîneur, nous devons le respecter. »