La star de Roland-Garros a quitté le football avec des problèmes d'audition mais gagne sans appareil auditif à Paris

Yannick Hanfmann a arrêté le football dans son enfance en raison de problèmes d’audition de ses coéquipiers et de ses entraîneurs. Mais mardi, l’Allemand a atteint le deuxième tour de Roland-Garros pour la première fois de sa carrière sans porter d’appareil auditif.

Hanfmann est malentendant, une condition qu’il a depuis sa naissance. Le joueur de 31 ans porte un appareil auditif en dehors du terrain mais choisit de l’enlever lorsqu’il joue pour ne pas être intimidé par la cacophonie du bruit.

Après avoir atteint un sommet en carrière au 64e rang mondial en mai, Hanfmann a connu un excellent début à Roland Garros. Dans un passionnant cinq sets, il a battu le Brésilien Thiago Monteiro pour sortir du premier tour.

Hanfmann avait initialement été battu lors des tours de qualification, mais s’est vu attribuer une place de perdant chanceux après que le Français Benjamin Bonzi se soit retiré du tournoi. Serveur puissant, Hanfmann est maintenant au deuxième tour pour la première fois après avoir joué sans appareil auditif.

Il a expliqué qu’il aurait été « trop » de jouer avec l’appareil équipé. Hanfmann a déclaré à l’agence de presse SID: « Cela aurait été trop aujourd’hui – surcharge du système. »

Cependant, l’histoire aurait pu être si différente pour Hanfmann. Footballeur professionnel en herbe dans son enfance, il a été contraint de quitter le sport en raison de son incapacité à entendre ses collègues.

Hanfmann a expliqué la différence entre ne pas entendre au tennis et au football. La star née à Karlsruhe dit que le simple fait de pouvoir voir son adversaire à travers le filet rend son handicap « plus simple » à jouer.

Il a expliqué : « À un moment donné, j’ai arrêté d’entendre les cris de mes coéquipiers et les ordres des entraîneurs. C’est complètement différent au tennis, où je vois mes adversaires. Ça simplifie le tout. »

Hanfmann a connu d’excellentes années et espère désormais aller loin à Paris. En 2022, il a fait le deuxième tour de l’Open d’Australie où il a été battu par l’éventuel vainqueur Rafael Nadal.

En mai, Hanfmann a atteint le quart de finale de l’Open d’Italie dans une course qui l’a vu battre Taylor Fritz et Andrey Rublev. Daniil Medvedev s’est avéré un adversaire trop coriace dans les quatre derniers, mais Hanfmann a été satisfait de ses progrès.

Il a poursuivi : « Je pense que je surfe un peu sur une vague. J’espère que je pourrai rouler aussi loin que possible.

Hanfmann pourrait à nouveau rencontrer Fritz s’il battait l’Argentin Francisco Cerundolo lors du match nul du deuxième tour de mardi. Fritz doit vaincre Arthur Rinderknech.