John McEnroe choisit son favori pour remporter le simple féminin de l'Open d'Australie - "Celui à battre"

La légende du tennis John McEnroe a choisi son favori pour le titre en simple féminin de l’Open d’Australie. L’élimination de certains favoris du tournoi avant le début de la deuxième semaine a ouvert le tirage au sort. L’élimination de la première tête de série et favorite Iga Swiatek et de la deuxième tête de série Ons Jabeur ont été d’énormes surprises dans le tirage au sort, ainsi que la sortie de la sensation adolescente Coco Gauff.

La championne de Wimbledon Elena Rybakina, qui a évincé Swiatek en deux sets et la championne olympique Belenida Bencic qui affronte la percutante Aryna Sabalenka en huitièmes de finale ce soir, ont encore une chance. Victoria Azarenka, la seule ancienne gagnante du tournoi restant dans le tirage au sort, vise un troisième titre à Melbourne Park.

Mais elle fait face à un défi de taille de la part de la femme que McEnroe pense être la seule à battre cette quinzaine, l’Américaine Jessica Pegula. La joueuse de 28 ans n’a pas encore perdu de set et semblait extrêmement prête lors de sa victoire 7-5, 6-2 contre la gagnante de l’Open de France 2021 Barbora Krejčíková au quatrième tour.

« Il y a des gens là-bas qui pourraient le faire. Mais je pense que Jessica, si vous regardez le tableau d’ensemble en ce moment, est celle à battre », a déclaré le septuple grand vainqueur à Eurosport. « Je pense qu’elle [Pegula] est mentalement solide comme le roc, elle se retrouve dans un endroit où c’est intimidant à quel point elle est mentalement forte.

« Son jeu, on n’a pas l’impression qu’il va s’effondrer là où certains des autres joueurs [do]Il a ajouté : « Les gens qui peuvent l’arrêter… Rybakina, par exemple, a la puissance de feu. Elle est difficile à battre, elle l’a montré quand elle a battu Iga. Ce serait donc un défi formidable. [for Pegula].”

Pegula participera aux quarts de finale pour la troisième année consécutive à Melbourne Park – et pour la cinquième fois au total dans un tournoi majeur, le tout au cours des 24 derniers mois – mais n’en a pas encore remporté un. « J’ai un bon coup ici. … Tout autour, tout au long du tournoi, j’ai joué de mon mieux », a-t-elle déclaré.

Azerenka a traversé une dernière rencontre délicate avec Zhu Lin pour réserver sa place en quart de finale et savoure la chance d’affronter à nouveau Pegula. « Moi et Jess, nous nous sommes entraînés ensemble, nous avons joué tellement de grands matchs ensemble, alors je vais profiter de celui-là », a déclaré Azarenka, qui a remporté deux de ses quatre rencontres avec la troisième tête de série. « Si je perds, je préférerais perdre contre Jess, mais je vais lui donner l’enfer à coup sûr! »

L’experte d’Eurosport, Laura Robson, estime que l’un des obstacles que la joueuse de 33 ans aura contre Pegula est que sa victoire sur Zhu s’est terminée sept heures après le match du quatrième tour de l’Américaine dimanche. « Ça lui donne [Pegula] un gros avantage à coup sûr mais cela pourrait donner à Vika [Azarenka] ce sentiment qu’elle a, même si elle a gagné ici deux fois, elle n’a rien à perdre contre Jessica Pegula.

« Comme Pegula est la joueuse en forme, elle frappe la balle si fort et proprement et cela aiderait Vika à s’entraîner avec Pegula. Alors Vika avec l’expérience qu’elle a et puis aussi après avoir pratiqué avec Jessy, maintenant avec le temps elle pourrait être comme ‘oh je suis dans les quartiers, Jessy est trop bien, je vais me détendre’ parce qu’elle a besoin d’y aller pour ses coups un peu plus contre Jess.

« Quand vous regardez ça, elle gagne ce match à cause de l’expérience, j’ai senti qu’elle avait ramené le tennis là où il était il y a 10, 15 ans mais c’est du tennis et elle aime se battre pour se rallier et ne pas frapper si fort mais elle devra monter d’un niveau. »