Hypercholestérolémie : l'aliment anti-inflammatoire qui réduit les « mauvais » niveaux en quelques semaines - étude

De plus, l’équipe a noté une diminution marquée du cholestérol sanguin, avec des niveaux de cholestérol total chutant de 6,1 pour cent et de cholestérol LDL de 5,9 pour cent.

Les niveaux d’acides biliaires, qui jouent un rôle dans le métabolisme du cholestérol, ont chuté de 40,9%.

Les résultats de l’étude, malgré sa petite taille, sont particulièrement utiles dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

En effet, la maladie, qui touche environ 17 millions de personnes chaque année, est fortement influencée par des facteurs tels que l’hypercholestérolémie et l’hypertension.