Eurotunnel Demi-tour : le duty free revient alors que la bureaucratie française vaincue

La vente de produits hors taxes pourra rouvrir au terminal de Coquelles de l’Eurotunnel, a annoncé jeudi le gouvernement français. Les zones ont été autorisées à rouvrir dans les ports de Calais et de Dunkerque.

Le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt et le secrétaire d’État aux Affaires européennes Clément Beaune ont déclaré dans un communiqué : « Cette décision prise dans le cadre d’un dialogue constructif avec les autorités européennes (…) permettra d’aligner les règles applicables aux l’Eurotunnel avec celles prévues dans les aéroports et les ports maritimes pour les trajets vers un pays tiers vers l’Union européenne.

La réouverture des zones franches sera inscrite dans un amendement déposé par le gouvernement au projet de loi de finances rectificatif.

L’examen du projet de loi a débuté hier à l’Assemblée nationale, ont confirmé les ministres.

Ils ont également déclaré qu’il « ne s’étendra pas au transport ferroviaire, qui restera exclu du champ d’application du duty-free, conformément aux règles européennes ».

Getlink, la société d’exploitation d’Eurotunnel, doit déposer officiellement une demande d’ouverture de guichet, qui pourrait intervenir dès cet été si la procédure aboutit.

La décision de rouvrir les ventes hors taxes a été saluée par le maire du Touquet-Paris-Plage, Daniel Fasquelle, qui a déclaré que le gouvernement avait « enfin entendu » les demandes.

Il a tweeté : « Rétablissement du duty free pour l’Eurotunnel : le gouvernement a enfin entendu la demande légitime des salariés !

« Merci aux élus @xavierbertrand @NatachaBouchart @phdumont @cathfournier qui se sont battus et n’ont jamais abandonné cette affaire #HautsdeFrance. »

Cependant, ils ont appelé le gouvernement français à appliquer désormais les mêmes règles aux ventes hors taxes dans les terminaux Eurostar desservant le marché transmanche.

Le président de l’ETRC, Nigel Keal, a déclaré : « L’ETRC est ravie que le gouvernement français ait enfin clarifié la situation aujourd’hui et autorise les ventes hors taxes.

«Nous sommes particulièrement heureux que cette décision ait été prise alors que la France commence à s’ouvrir à nouveau et que le tourisme estival et les voyages entre le Royaume-Uni et la France démarrent.

«Nous appelons cependant les autorités françaises à franchir une nouvelle étape et à autoriser les ventes hors taxes dans les terminaux Eurostar en France pour les passagers à destination du Royaume-Uni.

« Ce faisant, ils assureront une véritable égalité des chances entre tous les opérateurs de transport Royaume-Uni-France.

« Le Royaume-Uni a déjà décidé d’autoriser les ventes hors taxes dans tous les terminaux Eurostar britanniques. »

Le propriétaire de Getlink, Jacques Gounon, avait précédemment critiqué la bureaucratie française et la procrastination du gouvernement français pénalisant Eurotunnel duty free.

Il a fait valoir que les ports français, et en particulier Calais, continuaient d’avoir le droit de reprendre les ventes hors taxes après l’accord sur le Brexit.

M. Gounon a exigé que les ports hors taxes doivent rouvrir à Coquelles pour offrir aux voyageurs britanniques les produits français qu’ils aiment.

Reportage supplémentaire de Maria Ortega

★★★★★