Charles Leclerc de Ferrari a deux soucis du Grand Prix de Monaco après avoir pris la pole `` surprise ''

Charles Leclerc admet qu’il est préoccupé par la boîte de vitesses de sa SF21 après s’être écrasé dans la Ferrari dans les dernières secondes des qualifications du Grand Prix de Monaco, tout en s’assurant de la pole position. Le pilote monégasque affrontera dimanche la grille de départ dans son pays d’origine à condition qu’il n’ait pas endommagé sa boîte de vitesses, ce qui entraînerait une pénalité.

Leclerc tomberait en P6 si sa boîte de vitesses devait être changée et annulerait tout le travail acharné que le joueur de 23 ans a accompli samedi.

Sa pole était la sienne et celle de Ferrari depuis le Grand Prix de Mexique 2019 et à condition qu’il ne prenne aucune pénalité, lui offre une excellente chance de remporter une première course dans son pays d’origine et seulement le troisième de sa carrière.

Mais il insiste sur le fait qu’il est incroyablement malheureux à Monaco et se dit également préoccupé par l’état de ses machines, ayant subi des dommages à l’avant et sur les côtés de sa voiture.

Leclerc a déclaré à Sky Sports F1: « C’est dommage de finir dans le mur, ce n’est pas la même chose. En même temps, je suis incroyablement heureux de mon premier tour de temps.

«Le premier virage a été assez délicat, je n’ai pas fait un très bon premier virage mais les deuxième et troisième secteurs, je l’ai réussi. Juste très, très heureux d’être en pole évidemment.

« C’était très, très difficile de me gérer mentalement après la Q2. Je pouvais sentir que j’étais assez émue dans la voiture mais je me suis dit » maintenant c’est Q3, maintenant il est temps de tout mettre en place « .

« J’ai réussi à le faire donc je suis incroyablement heureux. C’est demain que nous marquons des points mais je dois dire que c’est une grande surprise pour tout le monde d’être en pole et en quatrième place pour la course de demain. »

Leclerc s’écraser signifiait que Max Verstappen de Red Bull et Valtteri Bottas de Mercedes ne pouvaient pas battre son temps, la session étant abandonnée.

Et lui a demandé s’il avait maintenant une vraie chance de gagner la course de dimanche, Leclerc a déclaré: « J’ai toujours été très malchanceux ici alors attendons de voir. »

Puis interrogé pour savoir s’il s’inquiétait des dommages sur la boîte de vitesses, le double vainqueur de la course a admis: « Je le suis. Mais voyons voir. »

Verstappen, qui partira deuxième, a déclaré: « C’est malheureux pour le drapeau rouge. Je me suis senti très à l’aise avant les qualifications.

« Personne n’a vraiment mis un temps au tour dans le premier tour et c’est comme ça que nous l’avons planifié, faire deux tours puis le troisième a été le plus rapide. »

«La deuxième manche avec les nouveaux tours que nous avons fait, je me sentais bien. J’étais un peu en retard sur mon temps au tour donc je suis vidé.

« Je pense que nous avons fait de bons progrès tout au long de la semaine avec la voiture. Certainement plus heureux avec elle en qualifications. Nous aurions dû avoir une chance en pole dans la dernière manche. »

« Nous essaierons tout ce que nous pouvons demain dans la course. C’est Monaco, tout peut arriver. »

La victoire de Leclerc dimanche ne serait que la deuxième de Ferrari depuis 2001, avec leur dernière venue via Sebastian Vettel en 2019.

L’équipe italienne a connu sa pire saison en 40 ans la saison dernière, mais semble plus forte en 2021 et occupe la quatrième place du championnat des constructeurs avant la course de Monaco.